L’Union pour la République (UNIR) est un parti politique togolais créé en 2012 par le Président Faure Gnassingbé pour succéder au Rassemblement du Peuple Togolais (RPT).

Il obtient en juillet 2013 la majorité absolue aux élections législatives. En 2018, UNIR conserve sa majorité absolue avec 59 sièges sur 91.

L’Union des Forces de Changement (UFC) est un parti politique togolais né en 1992 de la fusion de plusieurs formations politiques. L’UFC est dirigée depuis sa création par Gilchrist Olympio.

En 2010, l’UFC  signa «un accord politique pour une participation à un gouvernement de redressement national, dans un esprit de partage du pouvoir avec le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT)». Après 3 ans de collaboration avec le pouvoir, l’UFC fut sévèrement sanctionnée lors des élections législatives de 2013 où elle n’obtient que 3 députés contre 27 lors des législatives de 2007. En 2018, elle fait mieux en obtenant 7 députés sur 91.

Le Mouvement des Républicains Centristes (MRC) est un parti politique togolais dirigé par M. ABASS KABOUA. Autrefois membre du Collectif Sauvons le Togo (CST), le Mouvement des Républicains Centristes (MRC), malgré le boycott de plusieurs autres partis d’opposition participa aux élections législatives de 2018 et réussit à obtenir 1 siège dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale togolaise.

Le Nouvel Engagement Togolais (NET) est un parti politique togolais à vocation centriste créé par M. Gerry K. TAAMA en 2012. Le NET fut autrefois membre de la « coalition Arc-en-Ciel », regroupement de 6 partis d’opposition. Après une première participation aux élections législatives en 2013 non aboutie, le NET réussit à avoir en 2018, 3 sièges dans l’hémicycle togolais.

Le Parti Démocratique Panafricain (PDP) est un parti politique togolais créé par M. Bassabi KAGBARA.

Après avoir participé aux élections législatives de 2007 sans succès, le PDP réussit par obtenir 1 siège à l’Assemblée Nationale en 2018.

Autrefois appelé « Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire » (OBUTS), le Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) est un parti politique togolais créé par l’ancien Premier Ministre M. Messan Agbeyome Kodjo en 2008.

En 2018, le MPDD réussit à avoir 2 sièges à l’Assemblée Nationale togolaise.

Au sein de l’Assemblée Nationale, sont considérés comme indépendants tous les députés qui ne font partie d’aucun groupe parlementaire.